Mineurs étrangers isolés : la lettre de RESF adressée à nos élus

Le suicide d’un jeune migrant dans un département voisin (voir notre article précédent) pourrait aussi bien se produire dans notre département.

Nous sommes profondément choqués par la différence de traitement dont sont victimes, ici en Meurthe & Moselle, ces jeunes mineurs isolés étrangers.

Vous pouvez lire la lettre envoyée à nos élus par Réseau Éducation Sans Frontières.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *