PPCR: Les négociations catégorie C sont terminées.

 

Le gouvernement a décidé unilatéralement de privilégier le bas de la catégorie C et de favoriser l’accélération des passages d’échelons de certaines échelles plutôt qu’une revalorisation uniforme et conséquente.

La CGT a exprimé tout son mécontentement quant à ces mesures n’améliorant que très faiblement le pouvoir d’achat des agents de la fonction publique.

La CGT rappelle que ces mesures ne sont qu’une anticipation de l’augmentation du SMIC.

Cette nouvelle grille n’a que deux objectifs :

ne plus obliger pendant deux ans la Fonction publique à relever le minimum de la grille des fonctionnaires quand le SMIC est relevé au 1er janvier de chaque année.

diminuer le nombre d’agents de catégorie C relevant de la GIPA, alors qu’ils ont eu une progression d’échelon. Le gel du point d’indice augmente mécaniquement le nombre d’agent relevant de la GIPA de façon très importante.

Les gains réels se cantonnent aux 5 premiers échelons des échelles 4 et 5, qui sont relevés de quelques points d’indice à chaque augmentation du SMIC, et sont limités à 4 ou 5 points d’indice.

C’est une mesure d’affichage politique qui masque pour l’essentiel des dépenses contraintes. Tout cela est totalement insuffisant et les agents ne s’y tromperont pas.

De plus, depuis le 1er janvier 2000 le point d’indice a perdu 14% par rapport à l’inflation, et 5% depuis le 1er juillet 2010, date de début du gel du point d’indice.

Pour mieux comprendre la PPCR :

 Le guide CGT sur la PPCR

Les nouvelles grilles de la fonction publique :

PPCR Catégorie A Reclassement et revalorisation 2017 à 2019

PPCR Catégorie B Reclassement et revalorisation 2016 à 2018

PPCR Catégorie C Reclassement et revalorisation 2017 à 2020

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *