Jeunes migrants isolés mis à la rue !

La CGT se joint à RESF 54 (Réseau Éducation Sans Frontières) et à la Ligue des Droits de l’Homme 54 (LDH) pour dénoncer la « non » prise en charge par le Conseil Départemental  des mineurs étrangers isolés .

Le tract distribué par RESF et LDH lors de l’occupation du Conseil Départemental

Communiqué envoyé suite à l’action:

Suite à l’appel de RESF-54 et de LDH-Nancy pour soutenir les jeunes migrants
à la rue, des militants accompagnés d’une dizaine de jeunes concernés, ont
occupé le hall du Conseil Départemental tout l’après-midi jusqu’au soir. Une
délégation a été reçue à plusieurs reprises. Après de nombreuses heures
d’attente,  le Président du Conseil Départemental  s’est déplacé en personne
et nous a annoncé la mise à l’abri par l’ARS (Accueil et Réinsertion
Sociale) ce soir-même de tous les jeunes présents. Ils seront hébergés à la
caserne Faron. Le Président a ajouté avoir demandé que tout jeune qui sort
du dispositif d’accueil de l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance) soit désormais
pris en charge par l’ARS jusqu’a ce que le juge pour enfants rende sa
décision.

Restons mobilisés.

Prochain rendez-vous :

samedi 24 juin 2017 à 15 h, place Stanislas pour le «  Cercle de silence » mensuel.

Des infos régulières sur :

http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?rubrique94

http://site.ldh-france.org/nancy/

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *